Qigong & Taiji > Applications et avantages

Les champs d’application du Qigong et du Taijiquan

 

La prévention 

Le Qigong est employé comme moyen de prévention, c’est à dire en tant que méthode pour maintenir la santé et dans le cadre de la MTC comme thérapie. On peut utiliser le Taijiquan de la même manière. Par l’application précise de ces méthodes de mouvement, de respiration et de méditation, la capacité d’adaptation du corps à l’environnement ainsi qu’à la convalescence sont renforcées. On empêche les nuisances extérieures de pénétrer dans le corps.

Des siècles de pratique du Qigong et du Taijiquan attestent de leurs effets bénéfiques sur le système immunitaire et les forces régénératives du corps humain. Le calme intérieure et la capacité à la détente obtenus par la pratique du Taijiquan et du Qigong ont un effet favorable dans les phases de convalescence après une forte charge. Le but ultime est d’atteindre un état de détente global, aussi bien physiquement de psychiquement. 

En résultent :

-       une réduction du stress

-       une amélioration de la concentration

-       une meilleure capacité à la détente

-       une stabilisation de la santé

Le Qigong et le Taijiquan contribuent à affermir le bilan énergétique, ce qui signifie, d’un point de vue physiologique, que le corps apprend à fonctionner de manière efficace tout en déployant un minimum d’énergie.

 

La thérapie

Le Qigong et le Taijiquan sont prescrits dans le cadre de la MTC, pour soigner diverses maladies**. Leur spectre d’action est très étendu, allant par exemple du système cardio-vasculaire, aux troubles digestifs en passant par l’irrigation des tissus pour n’en nommer que quelques uns. Pour maîtriser les aspects thérapeutiques, des connaissances en médecine sont indispensables afin de donner les prescriptions nécessaires.

L’ASQT opère sciemment une distinction entre prévention et thérapie. Elle inscrit ses activités et son profil uniquement en tant que méthode préventive.

 

Méditation / Eveil

Comme pour toutes les techniques de méditation, le Qigong et le Taijiquan développent les facultés de l’attention. L’introspection ne se limite pas uniquement à l’enveloppe physique, mais s’étend également à l’enveloppe psychique. Le Qigong et le Taijiquan peuvent également avoir des effets bénéfiques sur la gestion de nos attentes, de nos espoirs et de nos processus d’identification afin de nous permettre de développer notre capacité d’éveil.

 

Les contre-indications

De par leur diversité et leurs larges champs d’application, le Qigong et le Taijiquan peuvent être employés à des fins diverses***. Pour un champ d’application spécifique, plusieurs options sont possibles. Il faut cependant tenir compte de certaines restrictions et renoncer par exemple à des exercices à forte connotation émotionnelle lorsque l’on présente une sensibilité psychologique exacerbée ou à certains mouvements rendus impossibles par un handicap physique.



**Naturopathie chinoise, Foeng Tjoeng Lie

*** “Wissenwertes vom Qigong”, Foeng Tjoeng Lie